Archives pour la catégorie Uncategorized

Investi par la grande distribution: l’eldoraBIO

Face à la demande croissante des consommateurs, le marché de l’alimentation biologique est massivement investi par la grande distribution. Rachat de réseaux, production et vente hors saison : certaines enseignes modifient en profondeur les pratiques. Au risque de fragiliser la philosophie du secteur.

https://www.liberation.fr/planete/2019/05/28/investi-par-la-grande-distribution-l-eldorabio_1730298

2 juin 2019 : FETE DU LAIT BIO à la ferme BESSON à Saint Galmier

Pensez à réserver : 04 77 54 04 93
Mail : gilbert.anne@wanadoo.fr
Ferme BESSON – La REY – 42330 Saint Galmier
http://ferme-besson-saintgalmier.amap-aura.org/

Manger bio, c’est bon ! Bon pour l’environnement, la santé et les papilles. Mais pas seulement. À l’occasion de la Fête du Lait bio, les petits déj’ et goûters à la ferme, venez découvrir que manger bio c’est aussi bon pour le lien social, le tissu rural, l’économie locale et le maintien d’une activité agricole pérenne. Pour la 15ème année consécutive, des fermes bio ouvrent leurs portes et accueillent le public pour partager un petit déjeuner et/ou un goûter bio à la ferme. L’occasion de découvrir les coulisses d’une exploitation biologique et les garanties que ce mode de production apporte aux consommateurs. Mais aussi de goûter aux produits bio locaux : fromage blanc, beurre, confiture, céréales, pain..

ANIMATIONS : 8h30-16h : Espace jeux (toute la journée) – 8h30 à 11h : Petit-déjeuner à la ferme – 8h30-12h : Marché de producteurs bio locaux et stands d’associations – 9h30 : Visite de la ferme – 10h-11h : Contes de Mireille DidierRonzon(tout public) – 10h30 : Visite de la ferme – 11h30 : Visite de la ferme – 15h : Visite de la ferme vente de produits (apportez votre glacière), repas chaud bio local servi de 12h à 14h
Réservation par mail et téléphone, conseillée pour le petit déjeuner et obligatoire pour le repas de midi.
Retrouvez le programme complet sur www.fete-du-lait-bio.fr

TARIFS : Petit déjeuner : 8 € Plein tarif – 7 € Etudiants / demandeurs d’emploi – 6 € Enfants jusqu’à 12 ans (gratuit moins de 3 ans) Ce tarif comprend un petit déjeuner gourmand composé de produits biologiques locaux, un bol ainsi que l’accès aux animations. Vous repartirez avec votre bol « Collector » de la Fête du lait Bio, édition 2019 ! Repas chaud : 15€ adulte, 12€ enfant

1er rassemblement des Coquelicots à Veauche

Vendredi 3 mai à 18h, devant la mairie de Veauche, une quinzaine de personnes se sont retrouvées pour un premier rassemblement dans le cadre du mouvement national « Nous voulons des coquelicots« .

Plusieurs membres de GRAINES étaient présents pour manifester leur espoir de voir bientôt refleurir les champs et réapparaître la biodiversité qu’ils abritaient avant la généralisation des pesticides.

https://nousvoulonsdescoquelicots.org

Grande-Synthe recherche des maraîchers bio pour cultiver ses terres

Démocratiser l’alimentation locale et bio, c’est possible. Il suffit pour cela d’un peu d’imagination et de volonté politique. Exemple à Grande-Synthe (Nord) où le maire a un plan simple et concret pour que, à moyen terme, sa ville accède à l’autonomie alimentaire. Son idée ? Inviter des maraîchers bio à travailler sur son territoire, leur confier des terres et les soutenir techniquement. Gros plan sur une initiative intelligente et promise à un bel avenir.

https://positivr.fr/grande-synthe-recrute-maraichers-bio-autonomie-alimentaire/?

Repas dansant Terre partagée le 30 mars à Veauche

Attention ! le 30 mars n’est plus très loin…

Il est temps de réserver votre soirée « Repas-Dansant »  C’est une joyeuse occasion de passer ensemble un moment agréable.

 De plus, votre participation nous aidera à réaliser nos projets en cours à REO au Burkina-Faso.

Personne à contacter pour les réservations: Blandine PHILIPPON au 06 88 84 37 55

 Ne tardez pas ! La salle Emile Pelletier peut accueillir 230 personnes et nous avons déjà plus de 110 inscriptions…

Vous pouvez également trouver ces infos sur notre site      : www.terrepartagee.org

 Merci à vous tous 

Au plaisir de vous retrouver avec votre famille et vos amis !

 Les membres de Terre Partagée

170 scientifiques alertent sur les dangers sanitaires de la 5G

13 septembre 2018  /  Rachida Boughriet / ACTU ENVIRONNEMENT

Le déploiement de la 5G « conduirait à une augmentation générale et massive de l’exposition aux ondes du sans-fil », alertent-ils. Ce nouvel appel des scientifiques est relayé ce 13 septembre par l’association Robin des Toits. Il intervient après celui lancé, en mai 2015, par 190 scientifiques de 38 pays demandant à l’ONU et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de promouvoir des mesures préventives afin de limiter les expositions. En 2011, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l’OMS avait classé les radiofréquences comme « cancérogènes possibles pour l’Homme« .

Cent soixante-dix scientifiques, issus de 37 pays dont la France, demandent un moratoire sur le déploiement du réseau de téléphonie mobile de cinquième génération (5G) « jusqu’à ce que des études d’impact sanitaires et environnementales sérieuses et indépendantes aient été réalisées préalablement à toute mise sur le marché ».

« Depuis l’appel de scientifiques de 2015, de nouvelles recherches ont confirmé de manière convaincante les graves risques sanitaires liés aux champs électromagnétiques de radiofréquences (RF-CEM) », déclarent les scientifiques en soulignant des risques de cancer du cerveau chez les humains, de maladie d’Alzheimer, d’infertilité humaine ou de symptômes de l’électro-hypersensibilité (céphalées intenses, troubles de la concentration, troubles du sommeil, épuisement ainsi que des symptômes similaires à ceux de la grippe) ».

Les premières offres 5G pourraient voir le jour en France à l’horizon 2020-2022. Robin des Toits « soutient cet appel de scientifiques et de médecins de grand renom pour que la 5G ne soit pas mise sur le marché : il serait irresponsable et criminel de traiter la population en cobaye alors que les radiofréquences sont peut-être cancérigènes d’après l’OMS … », déclare Etienne Cendrier, porte-parole de l’association.