Pour un Jour d’Après écologique, féministe et social

Le Jour d’Après ne doit pas ressembler aux jours d’avant

En pleine crise sanitaire, il est crucial d’unir nos forces pour construire l’Après. Nous devons contraindre le gouvernement à prendre les mesures nécessaires pour s’assurer que le jour d’après ne sera pas comme les jours d’avant la pandémie. Parce que l’avant, ce sont des incendies en Australie, en Amazonie, en Afrique et en Europe, l’augmentation de la pauvreté, la destruction des habitats naturels… qui se déroulent sous nos yeux. Les impacts économiques et sociaux, actuels et à venir, provoqués par la crise sanitaire, ont poussé sur les racines d’une société érodée par la mondialisation néolibérale. Le prix de la crise du coronavirus, que nous payons en vies humaines emportées par le virus et en vies humaines basculant dans la précarité, a une cause structurelle : c’est le résultat de décennies de politiques publiques, de décisions politiques basées sur le profit plutôt que sur le partage, sur la compétition plutôt que la coopération, sur la surconsommation plutôt que le respect de la nature. Une pétition circule, elle est accessible ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *